De Kratovo à Kumanovo

 

En poursuivant notre remontée vers le nord, nous trouvons une campagne très vivante et cultivée : de rizières dans la plaine de Kunica, d’arbres fruitiers, de maïs et de céréales en moyenne montagne. Nos petites routes serpentent entre 600 et300 m, sauf quand nous voulons visiter un monastère, là, il faut remonter vers 800, 900 m. Les paysages sont plus ouverts, c’est beau comme la Haute-Loire ! Et le matin, nous pédalons à la fraîche, dans une jolie lumière. L’été comme on l’aime.


Kratovo a encore du charme, accrochée à la pente au dessus de deux rivières encaissées, malgré ses nombreuses maisons abandonnées qui s’écroulent et un horrible bâtiment « moderne » (à la Louis Pradel, hommage au béton communiste) au dessus de la place du village. On y vient voir ses nombreuses tours médiévales et ses 7 ponts qui relient les 4 rives des deux rivières (vous me suivez ?)


Nous logeons dans une maison vieille de 4 siècles, gérée par Stevce Donesvski (responsable « du centre communal d’art rupestre de Kratovo ») qui maille son discours macédonien à propos de l’âme des Balkans du « slow food » et des « ethno house  » de quelques mots d’anglais. Il nous accueille à 4 heures de l’après-midi avec vin, café turc, rakia, thé, lard, fromage, ….. il m’offre une cuillère en bois et du « sel de Kratovo  » (un mélange d’épices à sa façon) pour mon anniversaire. Le lieu est calme, beau, le personnage vaut le détour, mais son nationalisme slavo-macédonien nous pèse, voire nous inquiète !).
Nous y sommes si bien que nous décidons d’y passer deux nuits, ce qui nous permettra d’aller visiter les « poupées de pierre » qui ne se trouvent pas sur notre route de retour. Cela nous vaut un petit tour de moins de 30 km et une pause « fin-de-matinée-déjeuner-sieste-après-midi « , a l’ombre de parasoles et d’arbres dans le joli jardin d’un petit restau perdu au milieu de la campagne à côté du site.


Je ne peux terminer l’épisode Kratovo (de cratère, probablement) sans évoquer avec émotion le délicieux plats de foie et tripes, proposé par le restau « Gurman ».

Après cette étape repos et gastronomique, nous repartons en direction de Kumanovo, troisième grande ville de la République de Macédoine. Nous traçons notre itinéraire de façon à passer au site préhistorique (Néolithique, semble-t-il) de Cocev Kamen. Il s’agit d’un gros bloc rocheux, haut d’une quinzaine de mètres, qui servait à l’époque d’observatoire des astres et de temple sacrificiel. Le lieu est complètement délaissé, il nous faut traverser hautes herbes et broussailles pour l’atteindre. Même si les éléments ne sont pas très explicites, c’est assez émouvant de mettre les pieds dans des marchés creusées dans la roche il y a entre 8000 et 6000 ans !


Cette région, réputée la plus pauvre de Macédoine, nous montre une activité agricole de moissons intenses, dans de petites exploitations familiales.Cette grosse activité montre une économie d’autosubsistance et probablement d’économie souterraine sinon grise. On note l’importance du traffic entre Skopje et Sofia. Une autoroute est en construction, comment impactera-t-elle la région ?
À midi, dans une minuscule épicerie au milieu de trois maison, nous achetons notre pique-nique, trois hommes sont attablés a une table près de nous, les questions en macédonien se devinent  » d’où êtes-vous? Où avez-vous dormi cette nuit ? Où allez-vous dormir ce soir ? Comment trouvez-vous la Macédoine ? Nous nous comprenons, alors que nous ne parlons pas la même langue et la patronne nous offre le café. Encore une belle rencontre.
Kumanovo n’a d’intérêt que pour l’étape AirBnB, très agréable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s